Imageries ostéo-articulaire, du rachis

 

IMAGERIE DU RACHIS

 

PATHOLOGIE DU RACHIS ET DE LA MOELLE

 

Situation clinique

Recommandation

Commentaire

Arthrose rachidienne (surveillance d'une)

Scan RX rachidien
Pas recommandé

(RMO, 1993 - III)

Compression médullaire

IRM rachidienne
Recommandée

Elle doit être le premier examen après les clichés standard.

Métastase vertébrale

IRM rachidienne
Avis spécialisé conseillé

 

Métastases vertébrales

Scan RX rachidien
Pas recommandé en routine

Seulement pour évaluer dans un but pré-thérapeutique une métastase vertébrale déjà diagnostiquée sur le standard, la scintigraphie ou l'IRM. Pas recommandé comme examen de dépistage (indication de la scintigraphie).

Rachialgie, torticolis chez l’enfant

Radio du rachis
Recommandée

Les douleurs rachidiennes sans cause ne sont pas fréquentes chez l’enfant. Le scan RX et/ou l'IRM sont centrés sur l'anomalie radiologique éventuelle. La scintigraphie est recommandée s’il existe une douleur osseuse localisée et si les clichés standard sont normaux.

Rachialgies communes chroniques

Scan RX rachidien
Pas recommandé

Pas de conséquence thérapeutique. Exceptions : signes cliniques, biologiques ou radiologiques standard évoquant une complication ou une algie symptomatique faisant craindre une pathologie infectieuse, inflammatoire, tumorale ou extra-rachidienne (RMO, 1993 - III)

Scoliose chez l’enfant

Radio du rachis en entier face et profil
Recommandé

Avis spécialisé conseillé si scoliose vraie. Attention aux scolioses douloureuses (cf. rachialgie).

Spondylodiscite

IRM rachidienne
Recommandée

Seulement si les clichés standard sont normaux ou s’il existe des signes de compression médullaire ou radiculaire.

Spondylodiscite

Scan RX rachidien
Pas recommandé

Indication de l'IRM.

Tassement vertébral

IRM rachidienne
Pas recommandée en routine

Le standard peut suffire au diagnostic, l'IRM peut être recommandée en cas de suspicion de pathologie maligne, mais à distance de l’épisode aigu.

Tassement vertébral

Scan RX rachidien
Pas recommandé en routine

La radio standard peut suffire. En cas de doute avec un tassement malin, l'IRM est plus efficace que le scan RX qui reste indiqué lorsque l'IRM est insuffisante.

Traumatisme rachidien

Scan RX rachidien en urgence
Pas recommandé en routine

Seulement si clichés standard douteux ou bilan pré-thérapeutique. Le scan RX spiralé remplace les tomographies conventionnelles.

Tumeur du rachis, fracture du rachis, infection ou arthrite inflammatoire du rachis

Radio de rachis
Recommandée

 

 

PATHOLOGIE DU RACHIS CERVICAL

 

Situation clinique

Recommandation

Commentaire

Céphalées

Radio du rachis cervical
Pas recommandée

 

Cervicalgie aiguë

Scan RX rachidien
Pas recommandé

Pas de conséquence thérapeutique. Exceptions : signes cliniques, biologiques ou radiologiques standard évoquant une complication ou une algie symptomatique faisant craindre une pathologie infectieuse, inflammatoire, tumorale ou extra-rachidienne

Cervicalgie aiguë non traumatique

Radio du rachis cervical
Différée de 2 à 6 semaines

La cervicalgie est généralement secondaire à des anomalies discales ou ligamentaires indétectables sur les clichés standard.

Cervicalgie chronique mécanique isolée

Radio du rachis cervical
Différée de 2 à 6 semaines

Les anomalies dégénératives commencent assez tôt chez l'adulte et il n'existe pas de parallélisme anatomo-clinique. L'examen sera recommandé en cas de signe neurologique, de suspicion de pathologie non dégénérative ou de douleur rebelle.

Kinésithérapie cervicale (bilan avant)

Radio du rachis cervical
Recommandée

 

Névralgie cervico-brachiale NCB cliniquement d'origine discale

IRM rachidienne
Pas recommandée en routine

Névralgie cervico-brachiale NCB rebelle au traitement médical, non élucidée par le scan RX : IRM d’emblée si atteinte médullaire associée..

Névralgie cervico-brachiale NCB cliniquement d'origine discale

Scan RX rachidien
Différé de 4 à 8 semaines

Exception : scan RX d'emblée devant un déficit neurologique périphérique (cf chapitre Urgence) ou au moindre doute de radiculalgie symptomatique.

Névralgie cervico-brachiale NCB cliniquement d’origine discale

Radio du rachis cervical
Différée de 2 à 6 semaines

 

Pathologie vertébro-basilaire, vertiges (suspicion de)

Radio du rachis cervical
Pas recommandée

La pathologie dégénérative est très fréquente chez les sujets d'âge mûr et il n'existe aucune façon de savoir si elle affecte les artères vertébrales.

Rachialgie, torticolis chez l’enfant

Radio de rachis
Recommandée

Les douleurs rachidiennes sans cause ne sont pas fréquentes chez l’enfant. Le scan RX et/ou l'IRM sont éventuellement centrés sur l'anomalie radiologique. La scintigraphie est recommandée s’il existe une douleur osseuse localisée et si les clichés standard sont normaux.

Torticolis non traumatique

Radio du rachis cervical
Différée de 2 à 6 semaines

Le torticolis est dû une contracture : aucune anomalie osseuse significative n'est généralement vue. Radio du rachis cervical recommandée si le torticolis persiste.

Traumatisme cervical : les clichés sont normaux, mais la douleur persiste.

 

Radio du rachis cervical en urgence
Indication de clichés dynamiques

 

Ils sont faits à distance, après quelques jours d'immobilisation par minerve.

Traumatisme cervical avec douleur

Radio du rachis cervical en urgence
Recommandée

Les clichés du rachis cervical sont difficiles à interpréter et nécessitent une analyse rigoureuse de C1 à T1.
Des incidences obliques peuvent tre nécessaires ainsi qu'un scan RX.

Traumatisme crânien, polytraumatisme (patient insconcient)

Radio du rachis cervical en urgence
Recommandée

 

Les clichés du rachis cervical sont difficiles à interpréter et nécessitent une analyse rigoureuse de C1 à T1.
Des incidences obliques peuvent être nécessaires ainsi qu'un scan RX.
Associée à la radio de rachis thoracique et lombaire et du bassin.

Traumatisme facial ou crânien (patient conscient)

Radio du rachis cervical en urgence
Pas recommandée en l'absence de cervicalgie.

 

Tumeur cervicale, fracture cervicale, infection ou arthrite inflammatoire cervicale (suspicion de)

Radio du rachis cervical
Recommandée

 

Vertiges

Scan RX rachidien
Pas recommand

Scan RX du rachis cervical inutile.

 

PATHOLOGIE DU RACHIS THORACIQUE

 

Situation clinique

Recommandation

Commentaire

Dorsalgie mécanique sans traumatisme

Radio du rachis thoracique
Différée de 2 à 6 semaines

La pathologie dégénérative est très fréquente dès l'âge mûr. L'examen est rarement utile en l'absence de signe neurologique ou de suspicion de tumeur ou d'infection.

Dorsalgies sur terrain ostéoporotique

Radio du rachis thoracique
Recommandée

Efficace pour le diagnostic de tassements vertébraux, pas pour la quantification de la déminéralisation.

Polytraumatisme (patient insconcient)

Radio du rachis thoracique en urgence
Recommandée

Associée à la radio de rachis cervical, lombaire et du bassin

Traumatisme lombaire ou dorsal avec douleur

Radio du rachis thoracique et lombaire en urgence
Recommandée

 

Tumeur dorsale, fracture dorsale, infection ou arthrite inflammatoire dorsale (suspicion de)

Radio du rachis thoracique
Recommandée

 

 

PATHOLOGIE DU RACHIS LOMBAIRE

 

Situation clinique

Recommandation

Commentaire

Chute avec lombalgie

Radio du rachis lombaire en urgence
Recommandée

 

Claudication radiculaire, canal lombaire étroit

Saccoradiculographie
Avis spécialisé conseillé

Examen préopératoire.

Kinésithérapie lombaire (bilan avant)

Radio du rachis lombaire
Pas recommandée en routine

 

Lombalgie aiguë non traumatique


Lumbago d’effort, lombalgie aiguë

Radio du rachis lombaire différée de 2 à 6 semaines

Scan RX rachidien en urgence
Pas recommandé

La plupart des patients guérissent rapidement sous traitement médical ; les clichés montrent rarement des informations intéressantes en l’absence d’anomalie biologique.
Recommandé si les données cliniques et paracliniques font craindre une algie symptomatique, c'est-à-dire révélatrices d'une pathologie infectieuse, inflammatoire, tumorale ou extra-rachidienne (RMO, 1993 - III).

Lombalgie chronique

Arthro des articulaires postérieures.
Avis spécialisé conseillé

Lombalgie résistant au traitement et liée à une arthrose postérieure.

Lombalgie chronique commune, sans suspicion clinique d'infection ou de tumeur

Radio du rachis lombaire
Pas recommandée en routine

Les modifications dégénératives sont très fréquentes et peu spécifiques dès l'âge mûr sans parallélisme radioclinique. Exceptions : douleur persistante, progressive ou présence de signes neurologiques. Recherche de lyse isthmique chez le jeune ou un tassement vertébral chez le sujet âgé. 

Lombo-sciatique commune 

Arthro des articulaires postérieures
Pas recommandée en première intention

RMO, 1993, XXI.

Lombo-sciatique, cruralgie communes

Radio du rachis lombaire
Différée de 2 semaines

Ne pas différer si anomalie neurologique ou biologique. Cliché dorso-lombo-pelvien postéro-antérieur et profil d'ensemble suffisent en première intention.

Lombo-sciatique, cruralgie communes

Scan RX rachidien en urgence
Différé de 4 à 8 semaines.

Exception : scan RX en urgence devant une lombosciatique paralysante ou un syndrome de la queue de cheval ou au moindre doute de radiculalgie symptomatique (RMO, 1993 - XXI).

Ostéoporose

Radio du rachis lombaire
Recommandée

Fiable pour le diagnostic de tassements vertébraux, pas pour la quantification de la déminéralisation.

Polytraumatisme (patient inconscient)

Radio de rachis lombaire en urgence
Recommandée

Associée à la radio du rachis cervical, thoracique et du bassin.

Récidive postopératoire d’une sciatique

IRM du rachis lombaire
Recommandée

A partir d'un an après l'intervention, l'IRM différencie la fibrose d'une récidive de hernie.

Sciatique, cruralgie communes

IRM rachidienne
Pas recommandée

Sauf si sciatique, cruralgie rebelles au traitement médical, non élucidées par le scan RX.

Sciatique, cruralgie communes

Saccoradiculographie
Avis spécialisé conseillé

Localisation préopératoire d'une hernie quand le scan RX et l'IRM ne sont pas contributifs (intérêt des clichés debout).

Spina bifida occulta sans symptôme ni signe clinique (suspicion de)

Radio du rachis lombaire
Pas recommandée

Environ 10 % de la population présente des anomalies lombo-sacrées mineures.

Tumeur lombaire, de fracture lombaire, d'infection ou d'arthrite inflammatoire lombaire (suspicion de)

Radio du rachis lombaire
Recommandée

 

 

PATHOLOGIE DU SACRUM ET DU COCCYX

 

Situation clinique

Recommandation

Commentaire

Coccygodynie non traumatique

Radio du coccyx différée de 2 à 6 semaines

 

Traumatisme coccygien

Radio du coccyx
Pas recommandée en routine

Les constatations radiologiques n'influenceront pas le traitement.

 

IMAGERIE OSTEO-ARTICULAIRE

 

PATHOLOGIE OSSEUSE

 

Situation clinique

Recommandation

Commentaire

Douleur osseuse inexpliquée (algodystrophie, ostéonécrose, tumeur...)

Scinti ostéo-articulaire Seconde intention. Alternative : IRM ou scan RX

L’hyperfixation osseuse sur une scintigraphie osseuse n’est pas spécifique, mais, en cas de négativité des radiographies, elle permet de rattacher la douleur à une origine osseuse mais l’IRM est plus sensible et plus précise dans le diagnostic de nature..

Enfant battu

Radio et scinti
Avis spécialisé conseillé

Un examen clinique et radiologique minutieux est essentiel. La scintigraphie est très sensible pour détecter les traumatismes occultes.

Fracture des membres invisible sur les clichés standard (recherche de)

Scan RX de membres
Recommandé

Si les clichés simples, au besoin refaits après mise en charge de 15 jours, ne suffisent pas.

Métastases osseuses (recherche de métastases osseuses d’une tumeur primitive connue)

Scinti ostéo-articulaire Première intention

La scintigraphie osseuse permet d’explorer le squelette en entier, elle est plus sensible que les radiographies standard.

Métastases osseuses (recherche de)

Radio de squelette
Pas recommandée

Scintigraphie recommandée en premire intention. Clichés centrés sur les zones qui fixent en scintigraphie seulement.

Myélome

Radio de squelette
Recommandée

Radiographie du squelette axial. La scintigraphie n’est pas recommandée (faux négatifs fréquents).

Myélome

Scinti ostéo-articulaire
Pas recommandée

La scintigraphie osseuse est négative dans environ 50 % des cas de myélome avec localisation osseuse.

Ostéome ostéoïde

Radio puis Scan RX de membres
Avis spécialisé conseillé

Recommandé en préopératoire ; intérêt de la scintigraphie pour centrer les coupes scanographiques si les clichés standard sont normaux.

Ostéomyélite

Radio, puis IRM ou scinti ostéo-articulaire
Alternative :  scan RX si ostéomyélite chronique

La scintigraphie osseuse est positive précocément dans la recherche d’ostéomyélite alors que les radiographies peuvent être normales durant les deux à trois premières semaines. Le couplage scintigraphie osseuse-scintigraphie aux globules blancs permet de faire la distinction entre lésion infectieuse et d’autre origine mais l’IRM est plus sensible et plus précise dans le diagnostic de nature.

Ostéomyélite

Scan RX de membres
Avis spécialisé conseillé

Recherche de séquestre (rôle dans l'indication opératoire) Moins efficace que l'IRM ou la scintigraphie pour le diagnostic précoce.

Polytraumatisme majeur

En cas de troubles de conscience, il faut réaliser en plus du scan RX céphalique : 1 - un cliché de rachis cervical, thoracique et lombaire ;
2 - un cliché pulmonaire ;
3 - un cliché de bassin

Pour le thorax, se méfier des pièges des clichés réalisés couché. Le scan RX peut être utile.
Pour le bassin, l’examen clinique n’est pas suffisant.
Pour l’abdomen, le cliché standard n’est pas utile sauf plaie pénétrante. L’échographie et/ou le scan RX sont recommandés.
Concernant l’arbre urinaire, ne pas oublier les lésions des artères rénales dans les chocs en décélération. Un scan RX avec injection et/ou un écho-Doppler sont recommandés.

Traumatisme chez l’enfant (radiographies comparatives)

Radios comparatives
Pas recommandées en routine

 

Traumatisme osseux

Radio, puis scinti ostéo-articulaire  ou IRM ou Scan RX

La scintigraphie est utile quand les radiographies standard sont normales ou non contributives, en particulier en cas de recherche de fracture de fatigue ou de fracture non déplacée. Si la douleur est très localisée, demander le scan RX ou l’IRM d'emblée.

Trouble de croissance

Radio de la main et du poignet gauches
Recommandée

A comparer avec atlas de référence pour la maturation osseuse. Après 10 ans, peut être complété par des radiographies du coude face et profil.

Tumeur osseuse maligne

Radio, puis IRM ostéo-articulaire
Avis spécialisé conseillé

Elle doit avoir lieu avant toute biopsie.

Tumeur, fracture ou infection (suspicion de)

Radio standard centrée
Recommandée

 

 

PATHOLOGIE ARTICULAIRE PERIPHERIQUE ET DES PARTIES MOLLES

 

Situation clinique

Recommandation

Commentaire

Arthrite infectieuse

Echo de hanche ou d’épaule en urgence
Recommandée

Seulement si les clichés standard sont normaux ou douteux ; recherche d’épanchement articulaire.

Corps étranger dans les parties molles : métal, verre, bois peint

Radio de membre en urgence
Recommandée

La plupart des verres sont radio-opaques ainsi que certaines peintures.

Corps étranger dans les parties molles : plastique, bois

Radio de membre en urgence
Pas recommandée

Ils ne sont pas radio-opaques. Il vaut mieux réaliser une échographie.

Lésion tendineuse et ligamentaire (genou, cheville, coiffe des rotateurs)

IRM ostéo-articulaire
Avis spécialisé conseillé

En pré-thérapeutique quand la clinique et/ou l'échographie ne résolvent pas le problème.

Pathologie articulaire inflammatoire

Radio de l’ensemble des articulations
Pas recommandée en routine

Centrer sur les articulations symptomatiques ; intérêt de la scintigraphie. Exception : dans le bilan initial effectué par un spécialiste.

Prothèse douloureuse

Scinti ostéo-articulaire Seconde intention
Avis spécialisé conseillé

Demander d’abord des radiographies standard. Une scintigraphie normale permet d’exclure une complication significative. Il peut être utile d’associer une scintigraphie aux globules blancs marqués afin de distinguer infection et descellement.

Rupture tendineuse, hématome intramusculaire, tuméfaction des parties molles

Echo des parties molles
Recommandée

IRM réservée aux problèmes non résolus par l'échographie.

Tendinite

Echo des parties molles
Pas recommandée en routine

Seulement si des précisions morphologiques modifient le traitement. IRM réservée aux problèmes non résolus par l'échographie.

Tumeur synoviale, synovite villo-nodulaire

Arthro de genou
Pas recommandée

Demander une IRM (avis spécialisé conseillé).

Tumeur, fracture ou infection ou arthrite inflammatoire ou rhumatisme cristallin (suspicion de)

Radio standard centrée
Recommandée

 

 

PATHOLOGIE DES MEMBRES SUPERIEURS

PATHOLOGIE DE L’EPAULE

 

Situation clinique

Recommandation

Commentaire

Corps étrangers intra-articulaires

Arthro d'épaule
Pas recommandée isolément

Demander un arthroscanner.

Instabilité d’épaule

Arthro d'épaule
Pas recommandée isolément

Demander un arthroscanner (si les clichés standard sont normaux seulement) : avis spécialisé conseillé.

Rupture de la coiffe des rotateurs

Arthro d'épaule
Avis spécialisé conseillé

L'arthrographie suivie d'arthroscanner est aussi efficace et un peu moins chère que l'IRM, mais plus agressive ; avis spécialisé conseillé.

Tumeur de l’épaule, fracture de l’épaule, infection de l’épaule, arthrite inflammatoire ou rhumatisme cristallin du poignet (suspicion de)

Radio de l’épaule
Recommandée

 

PATHOLOGIE DU POIGNET ET DE LA MAIN

 

Situation clinique

Recommandation

Commentaire

Instabilité du carpe

Radio du poignet
Avis spécialisé conseillé

 

Syndrome du canal carpien

Radio du poignet
Avis spécialisé conseillé

Analyse des structures osseuses adjacentes en préopératoire.

Syndrome du canal carpien

Scan RX de poignet
Pas recommandé en routine

Diagnostic clinique et/ou EMG.

Tumeur du poignet, fracture du poignet, infection du poignet, arthrite inflammatoire ou rhumatisme cristallin du poignet (suspicion de)

Radio du poignet
Recommandée

 

 

PATHOLOGIE DU BASSIN

 

Situation clinique

Recommandation

Commentaire

Sacro-iliite infectieuse ou inflammatoire (suspicion de)

Scan RX rachidien
Recommandé

Seulement si les clichés standard sont normaux ou douteux.

Traumatisme du bassin chez un patient inconscient ou ne pouvant plus se relever après une chute

Radio du bassin et du sacrum en urgence
Recommandée

L’examen clinique peut ne pas être fiable. Les fractures sacrées sont souvent méconnues.

Tumeur du bassin, fracture du bassin, infection, arthrite inflammatoire du bassin ou terrain particulier -corticothérapie- (suspicion de)

Radio du bassin
Recommandée

 

 

PATHOLOGIE DES MEMBRES INFERIEURS

PATHOLOGIE DE LA HANCHE

 

Situation clinique

Recommandation

Commentaire

Boiterie chez l’enfant

Radio de bassin et hanches
Recommandée ± radio des membres inférieurs chez le jeune enfant

L'échographie de hanche à la recherche d'un épanchement est souvent utile. En fonction de ce bilan, une scintigraphie et/ou une IRM peuvent être recommandées... Avis spécialisé conseillé si boiterie persistante. Chez le jeune enfant, se méfier des fractures “en cheveu".

Douleur de hanche à radio normale

Scan RX de hanche
Pas recommandé

Indication d'IRM si clichés standard non contributifs.

Douleur mécanique de hanche

Radio du bassin et de hanche différée de 2 à 6 semaines

 

Douleur non étiquette de la hanche

IRM des hanches
Recommandée

A la recherche notamment d’une ostéonécrose ou d’une algodystrophie non visible initialement sur les clichés simples.

Maladie luxante de hanche, dysplasie chez le nourrisson (recherche de)

Imagerie
Pas recommandée en routine. Si facteurs de risque : échographie à 1 mois ou radiographie de bassin à 4 mois

Les facteurs de risques sont : antécédents familiaux, accouchement en siège. L'imagerie systématique de dépistage est discutée.

Prothèse douloureuse

Radio puis scinti ostéo-articulaire Seconde intention
Avis spécialisé conseillé

Demander d’abord des radiographies standard. Une scintigraphie normale permet d’exclure une complication significative. Il peut être utile d’associer une scintigraphie aux globules blancs marqués afin de distinguer infection et descellement.

Tumeur de hanche, fracture de hanche, infection, arthrite inflammatoire de hanche ou terrain particulier -corticothérapie- (suspicion de)

Radio de hanche
Recommandée

 

PATHOLOGIE DU GENOU

 

Situation clinique

Recommandation

Commentaire

Anomalie des axes des jambes chez l’enfant

Radios des membres
Avis spécialisé conseillé

Radiographies nécessaires en dehors du varus physiologique du nourrisson et du valgus jusqu’à 8 ans.

Arthrographie, scan RX ou IRM (bilan avant)

Radio du genou
Recommandée

 

Corps étrangers intra-articulaires, chondromatose

Arthro de genou
Pas recommandée isolément

Demander un arthroscanner (avis spécialisé conseillé).

Douleurs mécaniques des genoux

Radio des genoux
Différée de 2 à 6 semaines

En fonction de la douleur.

Lésion d’un ligament croisé

Arthro de genou
Pas recommandée

L’IRM peut être indiquée en préopératoire

Lésion d’un ligament croisé

Radio des genoux
Avis spécialisé conseillé

Recherche de tiroir.

Lésion du cartilage fémoro-patellaire

Arthro de genou
Pas recommandée isolément

A faire suivre par un arthroscanner (si les clichés standard ne montrent pas de pincement de l’interligne) : avis spécialisé conseillé.

Lésion méniscale

Arthro de genou
Recommandée

Alternative à l'IRM qui n'est pas agressive, mais plus chère.

Lésion méniscale

IRM du genou
Recommandée

Alternative à l'arthrographie qui est plus agressive mais moins coûteuse.

Maladie d’Osgood-Schlatter 

Radio du genou
Pas recommandée en routine

L'irrégularité apophysaire n'est pas spécifique, le meilleur signe radiologique est l'épaississement des parties molles ; les clichés ne servent qu'à éliminer une autre pathologie locale.

Syndrome fémoro-patellaire

Arthro de genou
Pas recommandée

Les clichés standard suffisent.

Syndrome fémoro-patellaire

Radio des genoux
Recommandée

Clichés comparatifs de face debout, profil strict en flexion de 20 à 30° et incidence axiale à 30° - 45° de flexion, quadriceps décontractés ; en l'absence de subluxation externe de rotule, pratiquer la même incidence axiale en rotation externe (RMO, 1994 - IV).

Tumeur du genou, fracture du genou, infection du genou, arthrite inflammatoire ou rhumatisme cristallin du genou (suspicion de)

Radio du genou
Recommandée

 

PATHOLOGIE DE LA CHEVILLE ET DU PIED

 

Situation clinique

Recommandation

Commentaire

Douleur plantaire, aponévrosite plantaire

Radio de pied
Recommandée

Cliché de profil en charge à la recherche de troubles statiques. Intérêt de l’échographie.

Goutte

Radio de pied
Pas recommandée en routine

Seulement si problème diagnostique différentiel.

Hallux valgus

Radio des pieds
Avis spécialisé conseillé

Clichés demandés avant chirurgie orthopédique.

Traumatisme de cheville

Radio de cheville
Pas recommandée en routine

Seulement si douleur au bord postérieur ou à la pointe de la malléole interne ou externe ou si incapacité à faire deux pas sur chaque pied sans aide dans l'heure suivant le traumatisme et aux urgences (règles d'Ottawa)*.

Traumatisme du médio-pied

Radio de pied
Pas recommandée en routine

Seulement si douleur à la base du 5ème métatarsien ou du scaphoïde ou incapacité à faire deux pas sur chaque pied sans aide dans l'heure suivant le traumatisme et aux urgences (règles d'Ottawa)*.

Tumeur de cheville et pied, fracture de cheville et pied, infection de cheville et pied, arthrite inflammatoire ou rhumatisme cristallin de cheville et pied (suspicion de)

Radio de cheville et de pied
Recommandée

 

                      * Stiell I.G. et al.. Implementation of the Ottawa ankle rules. JAMA, 1994 ; 271 : 827-832. 

                        Chagnon Sophie et Duvauferrier Régis (CERF), Indications des examens d’imagerie 1997

 

Retour à rhumatologie