Mort subite du nourrisson MSN

 

EPIDEMIOLOGIE DE LA MORT SUBIE DU NOURRISSON

CAUSES ET MECANISMES DES MORTS SUBITES DU NOURRISSON

1.5 à 2 p 1,000 naissances vivantes

·               Facteurs propres à l’enfant

-âge de survenue :

risque maximal entre 2 et 4 mois

90 % des cas avant 6 mois

mais le risque existe dès la naissance et jusque vers 1 an

-sexe : masculin : taux x 1.5

-antécédents :

grande prématurité

petit poids de naissance

séquelles de pathologie respiratoire néonatale

frère ou sœur de jumeau mort subitement

·               Facteurs d’environnement (+++)

-saison : recrudescence hivernale très nette. Hiver/été : taux x 2

-contexte familial :

mère très jeune, grossesses rapprochées, grossesse mal suivie

terrain psychiatrique

-position ventrale lors du sommeil avec literie inadaptée

-environnement hyperthermique

-contexte socio-économique et culturel défavorisé

·               Facteurs génétiques :

-fréquence variable selon les ethnies

-maladies héréditaires rares (enzymatiques, malformatives)

-incidence familiale des reflux gastro-oesophagiens et/ou hyperréflectivité vagale

·               Les plus fréquentes sont très souvent associées (observées dans plus de 50 % des cas) à :

-des infections respiratoires (surtout virales) : apnées centrales

-un reflux gastro-oesophagien RGO : apnées, inhalation alimentaire

-une hyperréflectivité vagale : bradycardie

-une hyperthermie majeure : apnées-bradycardie

-des accidents : asphyxie, fausses routes

·               Plus rarement elles sont dues à :

-des causes respiratoires : apnées obstructives :

malformations, obstruction des voies aériennes supérieures

-compression trachéale

-des causes cardiaques : collapsus, arrêt cardiaque :

malformations

troubles du rythme TR, syndrome de QT long

myocardite virale ou métabolique

-des causes digestives : bradycardie vagale :

achalasie de l’œsophage

causes chirurgicales : invagination, volvulus…

-des causes neurologiques : convulsions, apnées :

méningites, encéphalites

épilepsie

hématome sous-dural HSD

-des causes diverses :

choc septique d’origine diverse :

métaboliques : hypoglycémie, hypocalcémie, anomalies enzymatiques

déshydratation

intoxication (CO, médicaments)

sévices, homicide

·               Aucune cause retrouvée : mort subite inconnue (environ 25 % des cas)

20% des morts subites du nourrisson seraient d’origine criminelle selon le American Prosecutorss Research Institute (APRI)

 

Centre de Référence de la Mort Subite du Nourrisson C.R.M.S.N., Service de Néonatologie, Professeur RELIER, Maternité Port Royal, 123 Bd. De Port Royal – 75014 PARIS, Tél. : (1) 43 54 55 80

 

Retour à pédiatrie